7-8 décembre 2019 festival

Saint Pancrasse

Exilé.e.s

 

L’idée d’organiser un festival autour de l’exil est née de la volonté de faire porter d’autres voix que celles que l’on entend habituellement dans les médias et de donner de la visibilité aux nombreux et divers moyens d’agir. Face au constat accablant de ce qu’il se passe, nous pensons qu’il est de notre responsabilité à tou.te.s de nous informer et de nous organiser.


 

Un weekend pour s’informer, se rencontrer, s’(é-)mouvoir, s’organiser. Questionner les frontières, les visibles et les invisibles. Penser nos idéaux et repenser nos situations, anodines ? S’informer des quotidiens de l’exil. Se confronter à la multitude des autres, à leurs vies, à leurs souffrances, à leurs rêves. Dire qu'on est là, dire qu'on veut faire malgré des lois qui sélectionnent et qui éliminent, contre des frontières qui ferment et qui maltraitent. Questionner ce qu'on fait déjà. Et puis, rêver, avec ? 

 

Ce sera un weekend où des femmes et des hommes partageront leurs expériences de l’exil à travers des films, du théâtre, des enregistrements radiophoniques, de la musique.  Un weekend où on se questionnera sur l’utilité des frontières : au service de qui, de quoi ? Il y aura des collectifs qui viendront parler de leurs engagements, de leurs réussites et de leurs difficultés, qui viendront confronter leurs idées et leurs manières de s’organiser. Un weekend avec, on l’espère, tout plein de mondes ! 

 

Le festival aura lieu à Saint Pancrasse, il sera à prix libre. L’argent récolté servira à défrayer les collectifs et les artistes qui se déplaceront. S’il y a un surplus, l’argent sera intégralement reversé aux collectifs. Des repas vegan seront proposés par l’association St Bé en fête les samedi soir et dimanche midi, gratuits pour les collectifs et les artistes invité.e.s, il sera à prix libre pour les autres. Les collectifs et artistes pourront être hébergés. 

 

 

 



Programmation

Samedi 7 décembre

13h - 14h Accueil Festival!!

 

14h - Théâtre 

VOYAGE VOYAGE

Une pièce de théâtre autour de la loi «asile immigration» 

La loi asile et immigration, arme juridique au service d’une politique du tout répressif, est sur le point d’être promulguée en vue de sa mise en application effective. Une loi « pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie ». Mais qu’y a-t-il derrière ces discours ?

D’une approche humanitaire, à la gestion sécuritaire d’une problématique, aux récupérations populistes, difficile de comprendre comment certains créent pour d’autres des espaces d’inconfort permanents. Nous vous proposons un spectacle vivant, qui parle du vécu, joué et mis en scène par des actrices et acteurs qui pourraient bien se trouver enfermé.e.s dans ces espaces…

  

16h00 - Projection 

OUTSIDE THE BORDER BOX

Un film documentaire de Nasruddin Gladeema, en présence du réalisateur

 Entre l’expérience de la traversée des frontières et l’expérience de la vie quotidienne en tant que demandeur d’asile, GLADEEMA explore dans ce film de nombreuses autres formes de frontières!

 

16h00 - Projection jeune public 

LE MYTHE DU GEANT

 de Dominique Deluze, documentaire, 92 minutes, couleur, France, 2006. A partir de 5-6 ans.

 

18h00 - Ecoutes radiophoniques 

DUBLINER ET TERRORISER

Par l'atelier à plus d'une voix, Modus Operandi 

Écoute du documentaire radio (35mn)

suivi d'une discussion avec l'équipe de réalisation

Le règlement Dublin s'applique à tous les États Schengen et s'impose à tous les demandeurs d'asile de cette zone. Il les contraint à ne pas choisir librement leur pays d'installation. Il leur rend la vie impossible.

Le documentaire sonore DUBLINER ET TERRORISER évoque par la parole de ceux qui le vivent au quotidien, ce règlement. Il analyse son fonctionnement et questionne sa logique.

 

Écoutes autonomes sous l'arbre à casques

Un dispositif d'écoute autonome sous un parasol pour découvrir 8 extraits d'émissions ou de documentaires réalisés dans l'atelier radio, sur les mots entendus pour parler de la migration, les représentations des réfugiés, les frontières et l'injonction à se raconter.

Mode d'emploi sur place.

 

19h30 - Repas festif! 

REPAS

 Repas Vegan à prix libre, proposé par l'association St Bé en Fête.

 

21h00 - Concert, suivi d'une méga boom! 

BALANI SOUND SYSTEM 

Electro balafon

Dance floor Balani Sound System est né d’une rencontre entre musique acoustique traditionnelle africaine et sons électroniques. Le rythme répétitif, improvisé comme une philosophie de l’instant, est une invi- tation du public à la transe et à la danse. Voyageant dans le son rétro-futuriste, Balani Soundsytem propulse le balafon pentatonique vers l’avenir !!!

 

 

  

Dimanche 8 décembre

10h Café!

«RAMENE TA CONFIOTTE!»

Café prix libre

Ramenez le pain et qu’est ce qu’y faut pour y mettre dessus pour un super petit déj’ collectif!

 

11h00 - Théâtre

LA COUTUME

En soutien à l’association Voies Libres Drôme

Pièce co-écrite et mise en scène par Mahawa Bangoura et Salomé Bertrand, jouée par un collectif informel, mouvant et interculturel. Spectacle pour lutter collectivement contre les traditions patriarcales de dominations et oppressions des femmes, de leur corps, ainsi que des enfants, ici comme ailleurs.

 

12h30 - Repas

REPAS

 Repas Vegan à prix libre, proposé par l'association St Bé en Fête.

 

14h00 - Débat - Table ronde des collectifs

ANIME PAR RADIO GRESIVAUDAN

Animé par radio grésivaudan, en présence des collectifs : RUSF (Réseau Universités Sans Frontière), Voies libres Drôme, un Toit sur un plateau, CGT Sans pap' , ADA, Sorosa, coord sans pap' 38, collectif Oulx... 

A l'heure où la (F)rance ne cesse de durcir les conditions d'accueil des demandeurs.euses d'asile; alors qu'elle prévoit d'externaliser encore plus ses frontières; alors qu'elle prévoit de construire de nouvelles prisons, certain.es s'organisent pour lutter contre ces politiques : collectifs de travailleurs.euses sans papiers, maraudeurs.euses à la frontière, ouvreurs.euses de squats, collectifs d’accueils, artistes…

La table ronde, organisée dans le cadre du Festival « Exilé.e.s » rassemblera des représentant.e.s de ces différents collectifs pour discuter de cette France rance qui nous gouverne et de l'(espé)rance de celles et ceux qui luttent :

Comment et dans quel contexte se sont créés les collectifs ?

Avec quels objectifs ?

Que font-ils et comment s’organisent-ils (de manière générale et en interne)?

Quelles difficultés rencontrées et quelles solutions imaginées pour y pallier?

La table ronde s’ouvrira ensuite aux témoignages et questions du public présent dans la salle.  

Elle se tiendra le dimanche 08/12 à 14h à Saint Pancrasse (commune de Plateau des Petites Roches en Chartreuse) et sera enregistrée (ou diffusée en direct) par Radio Grésivaudan. Elle durera environ 2h.

 

16h30 - Projection jeune public 

ESPACE + DESSIN ANIME SURPRISE!!

de Eléonor Gilbert, documentaire, 15 minutes, couleur, France, 2014. A partir de 7-8 ans. 

 

18h00 - Ecoutes radiophoniques 

DUBLINER ET TERRORISER

Par l'atelier à plus d'une voix, Modus Operandi 

Écoute du documentaire radio (35mn)

Le règlement Dublin s'applique à tous les États Schengen et s'impose à tous les demandeurs d'asile de cette zone. Il les contraint à ne pas choisir librement leur pays d'installation. Il leur rend la vie impossible.

Le documentaire sonore DUBLINER ET TERRORISER évoque par la parole de ceux qui le vivent au quotidien, ce règlement. Il analyse son fonctionnement et questionne sa logique.

Écoutes autonomes sous l'arbre à casques

Un dispositif d'écoute autonome sous un parasol pour découvrir 8 extraits d'émissions ou de documentaires réalisés dans l'atelier radio, sur les mots entendus pour parler de la migration, les représentations des réfugiés, les frontières et l'injonction à se raconter.

Mode d'emploi sur place.



« Les pères blancs nous ont inculqué : « Je pense, donc je suis ». La mère noire en chacun.e de nous - la poétesse - vient murmurer dans nos rêves : « Je ressens, donc je peux être libre ». Apprends à utiliser ce que tu ressens pour passer à l'action.  Le changement, personnel et politique, ne se produit pas en un jour, ni en une année. Mais ce sont nos décisions quotidiennes, la façon dont nous témoignons par notre vie des choses en lesquelles nous disons croire, qui nous donnent le pouvoir d’agir. Ton pouvoir est relatif, mais il est réel. Et si tu n’apprends pas à l'utiliser, il sera utilisé, contre toi, contre moi et contre nos enfants. Le changement n'a pas commencé avec toi, et il ne s'arrêtera pas avec toi, mais ce que tu fais de ta vie est un élément absolument vital de cette chaîne. Le témoignage de ta vie quotidienne est le vestige manquant dans la structure de notre avenir. Il y a tellement de parties différentes en chacun de nous. Et nous sommes si nombreux. Si nous pouvons envisager l'avenir que nous désirons, nous pouvons travailler à sa réalisation. Nous avons besoin de tous les différents éléments de nous-mêmes pour être forts, comme nous avons besoin les uns des autres et de nos luttes mutuelles pour notre pouvoir d’agir » . 

 

Lorde, Audre (2009). Commencement Address: Oberlin College, May 29, 1989. I Am Your Sister: Collected and Unpublished Writings of Audre Lorde. Ed. Rudolph P. Byrd, Johnnetta Betsch Cole, and Beverly Guy-Sheftall. Oxford: Oxford UP,p213-218.

_____________

“The white fathers have told us: “I think, therefore I am.” But the Black mother within each one of us—the poet inside—whispers in our dreams: “I feel, therefore I can be free.” Learn to use what you feel to move you toward action. Change, personal and political, does not come about in a day, nor a year. But it is our day-to-day decisions, the way in which we testify with our lives to those things in which we say we believe, that empower us. Your power is relative, but it is real. And if you do not learn to use it, it will be used, against you, and me, and our children. Change did not begin with you, and it will not end with you, but what you do with your life is an absolutely vital piece of that chain. The testimony of your daily living is the missing remnant in the fabric of our future. There are so many different parts to each of us. And there are so many of us. If we can envision the future we desire, we can work to bring it into being. We need all the different pieces of ourselves to be strong, as we need each other and each other’s battles for empowerment ». Audre Lorde, 1989